AU HAINAUT, VA COINCE ENCORE ET TOUJOURS ...  posté le dimanche 14 septembre 2014 16:55

Blog de vafcanungesser :TOUTE L'ACTUALITE DU STADE DU HAINAUT !, AU HAINAUT, VA COINCE ENCORE ET TOUJOURS ...


Vendredi soir, les supporteurs valenciennois ont vu pour la 9e fois consécutive leur équipe incapable de battre son adversaire, égalant ainsi sa triste série d'août 2013 à Janvier 2014. Il faut en effet remonter au 8 mars dernier pour se souvenir d'un succès nordiste au Hainaut, face au stade rennais (2-1). Depuis, VA a chuté lors de ses cinq dernières récéptions en ligue 1 et n'a toujours pas su s'imposer cette saison en 4 rencontres (2 nuls face à Nîmes et Créteil et 2 revers face à Troyes et Le Havre). Le temps commence à devenir long (pléonasme) et les inquiétudes persistent chez les supporteurs qui attendent depuis plus de 6 mois (191 jours) un résultat heureux chez eux. 

Malgré ce bilan désastreux, VA, 19e de ligue 2 au général et à domicile mais à seulement 3 points du 7e, attire toujours un public acharné, permettant au club d'être la 3e affluence de la division avec 8516 spectateurs de moyenne dernière Nancy et Le Havre. De quoi mettre un peu de baume au coeur ...

Le prochain match au Hainaut sera diffusé sur la chaîne Eurosport. Ce sera le lundi 22 septembre lors de la récéption de Clermont. Il faudra renouer à tout prix avec la victoire (205 jours après la dernière en date) au risque de battre un nouveau record bien triste...

Yohan Sautière

lien permanent

LE HAINAUT DOIT REDEVENIR UN HAVRE DE PAIX !  posté le mercredi 20 août 2014 10:06

Blog de vafcanungesser :TOUTE L'ACTUALITE DU STADE DU HAINAUT !, LE HAINAUT DOIT REDEVENIR UN HAVRE DE PAIX !


Valenciennes est sur un nuage... gris, mais un nuage tout de même ! La situation du club, relégué en ligue 2 et 19e de la division après 3 journées avec un seul point engrangé, aurait provoqué une crise ou au moins de sérieux doutes partout ailleurs. D'autant qu'à ce bilan s'ajoute une élimination dès le 1e tour de la coupe de la ligue face à Troyes et à domicile. Mais à VA, on baigne dans la positive attitude depuis maintenant un mois et l'annonce de la survie du club. L'entraîneur Bernard Casoni avait annoncé qu'il ne fallait pas attendre monts et merveilles dès le mois d'août suite à un retard de préparation d'environ 3 semaines. Les supporteurs l'ont entendu au point même de trouver le niveau assez rassurant contre Nîmes (2-2) et à Tours (0-1). Le Hainaut présente même la 2e affluence de ligue 2 derrière Nancy, malgré un match début août à 13h30, preuve que les fidèles sont toujours là. 

Seulement voilà, la marge des 3 semaines arrive à expiration au moment de recevoir Le Havre, lanterne rouge ! VAFC -Le Havre pourrait être une affiche de ligue 1. Ces deux clubs historiques possèdent d'ailleurs les deux plus beaux et grands stades de L2 avec une capacité de 25 000 places chacun. Mais il s'agit bien d'un premier match de la peur entre deux clubs partis pour se battre contre une relégation en National.  Pour Valenciennes, il sera donc question de se rassurer mathématiquement et de confirmer ses bonnes intentions dans le jeu. La victoire semble impérative dans une enceinte qui n'y a plus goûté depuis le 8 mars dernier face au stade rennais. Plus de 5 mois que les supporteurs hennuyers attendent un succès de leur équipe, une éternité quand on sait comment les rouges ont su régner chez eux ces dernières saisons.

La tâche ne sera pas pour autant facile, face à des Havrais habitués à ces matchs couperets. Si ces derniers n'ont toujours pas inscrits le moindre but à l'extérieur (défaites 2-0 et 1-0 à Auxerre et Niort), la défense valenciennoise semble encore se chercher et manque d'automatisme. Comme Nîmes, Le Havre découvrira le Hainaut pour la première fois. Ces 14 précédants déplacements en terre valenciennoise se sont soldés par 8 défaites, 2 nuls et 4 victoires, la dernière remontant en 2006 en ligue 2 (victoire 1-0 des Havrais sur un but de Davidas devant 7500 spectateurs). La dernière venue des Normands remonte au 14 mars 2009 et c'était en ligue 1 : les Valenciennois s'étaient imposés 3-2 grâce à des buts de Saez, Lacourt et Audel à la dernière seconde. 12 136 personnes s'étaient réunis à Nungesser ce soir là. Espérons que vendredi soir le Hainaut réunissent autant de personnes prêtes à vibrer après 5 mois d'attente...

Equipe probable : Un 4-3-3 avec Novaes au but ; Lala , Coulibali, Abdelhamid, Nery en défense ; Enza Yamissi et Kaboré en milieu défensif, Abriel en meneur de jeu, Houri sur l'aile droite , N'Guette sur l'aile gauche; Poepon en pointe.

Yohan Sautière

lien permanent

VA FILE DROIT EN CFA 2  posté le mardi 17 juin 2014 11:24

Blog de vafcanungesser :TOUTE L'ACTUALITE DU STADE DU HAINAUT !, VA FILE DROIT EN CFA 2


La déclaration du président Jean-Raymond Legrand est sans détour : le club valenciennois s'approche inéxorablement du précipice. Et s'il s'est mis seul dans cette posture, on regrette le fait que personne ne soit là pour lui tendre la main.... celles des élus régionaux étant déjà prises par les Lensois visiblement.

" Le Conseil Régional tue Valenciennes; Daniel Percheron est revenu sur une promesse qui date du mois de Mai, d'une participation à hauteur de 1M€ au tour de table. Cela fait un mois que nous attendons la lettre d'intention; ce soir, nous ne l'avons pas. Nous avions tout finalisé, trouvé 2 investisseurs, un Valenciennois et un Parisien, je remettais au pot... et Finorpa nous fait faux bond. Demain , on tombe.Tout va capoter pour 1M€. J'espère encore d'ici demain matin, je pourrai récupérer les investisseurs, mais je suis abattu ce soir. J'y ai passé mes jours et mes nuits, et tout s'écroule. En plus, il y a cet article scandaleux de l'Equipe, qui laisse entendre que Lens vient, pour un minimum de 10 matchs, et plus si nous disparaissons demain. On n'aide que Lens, pas VA. Je lance un appel à Val Metropole : que l'agglo réfléchisse bien, et veille à ne pas laisser venir Lens, car Lens est soutenu par le conseil régional qui, ce soir, nous laisse tomber"

lien permanent

DNCG : LE SPECTRE MANCEAU PLANE T-IL AU DESSUS DU HAINAUT ?  posté le mercredi 28 mai 2014 13:58

Blog de vafcanungesser :TOUTE L'ACTUALITE DU STADE DU HAINAUT !, DNCG : LE SPECTRE MANCEAU PLANE T-IL AU DESSUS DU HAINAUT ?

 

Jouer dans son écrin de 25 000 places devant à peine 2000 personnes ? Voire ne plus y jouer du tout ? Personne n'ose y croire. Personne n'en parle vraiment. Peut être pour se rassurer en cachant une possibité qui fait froid dans le dos. Pourtant, lorsque La Voix du Nord annonce que le VAFC risque un dépôt de bilan s'il ne trouve pas rapidement des investisseurs, elle évoque bien le risque d'une nouvelle descente aux enfers, 20 ans après celle qui a suivi l'affaire VA-OM. Revoir le club hennuyer en CFA voire en CFA2 annihilerait en un clin d'oeil plus d'une décennie d'efforts et de fiereté retrouvée. Le choc serait tel que le club pourrait même ne jamais s'en remettre. Alors, faut-il vraiment craindre un scénario catastrophe qui ressemblerait étrangement à ce qu'ont connu Grenoble, Strasbourg mais surtout Le Mans ,trois club que les Valenciennois ont cotoyé recemment en ligue 1 ?

Etat des lieux - Le club de Jean-Raymond Legrand devra combler un trou de 8 millions d’euros dû à la descente. Le président de VA n’a d’ailleurs pas cherché à dissimuler les problèmes de son club et a annoncé, via un communiqué, que plusieurs acteurs de la vie économique de Valenciennes avaient d’ores et déjà répondu présent pour investir.  "Suite aux diverses demandes du président Legrand, celui-ci a eu des contacts avec les collectivités territoriales et certains acteurs socio-économiques du Valenciennois. Personne n'est resté insensible à la situation du VAFC, tous sont concernés par le maintien du club dans le monde du football professionnel. Ces réactions obtenues et les rendez-vous fixés prouvent que des personnes sont prêtes à travailler aux côtés du président Legrand pour soutenir financièrement le VAFC". Après avoir injecté 13 millions d’euros depuis son arrivée en 2010 à la présidence du club, Jean-Raymond Legrand aimerait donc avoir un peu de soutien, pour éviter le pire au VAFC, à savoir le dépôt de bilan. Si cela venait à se produire, comme cela est arrivé au Mans, relégué en DH, il est certain que les clubs venant étant sur le point d’intégrer un nouveau stade vont commencer à se faire du souci…

Des nouvelles rassurantes mais pas encore convainquantes - Sujet central d’une réunion de crise la semaine dernière au conseil régional, VA a été défendu par les élus valenciennois rassemblés dans un front uni. La situation reste tendue mais le club du Hainaut se sent moins seul. VA parviendra-t-il à être au départ de la L2 au mois d’août ? On n’a toujours pas la réponse, mais il est reparti de plus belle au combat pour s’en sortir et tenter de trouver les quelque 8 M€ qui devraient permettre à la DNCG de lui donner le feu vert avant le 30 juin. La réunion qui s’est tenue au conseil régional l’a, à ce sujet, quelque peu rasséréné. Elle s’est tenue dans « un bon climat » selon un communiqué posté sur le site du club, hier soir, et s’est terminée sur une position de principe : il faut tout faire pour sauver VA, chacun avec ses moyens. Autour du président Daniel Percheron étaient réunis Patrick Kanner, président du conseil général du Nord, Valérie Létard, présidente de Valenciennes Métropole, Laurent Degallaix, maire de Valenciennes, Francis Decourrière, président du SITURV et ancien président de VA, un représentant de la Porte du Hainaut et bien entendu Jean-Raymond Legrand, à l’initiative de cette rencontre. Sur le plan politique, ce parterre de responsables, marqué par un front valenciennois uni, pèse bien sûr d’un certain poids. Et cette mobilisation collective est à n’en point douter une bonne nouvelle pour le club du Hainaut, qui se sent plus légitime pour solliciter les milieux socio-économiques et défendre sa cause devant les banques.

La théorie du Chaos - Le club nordiste, qui a obtenu un délai d'un mois auprès de la DNCG, s’est, en tout cas, dit très « sensible à cette solidarité régionale », annonçant qu’il saurait, lui aussi, l’appliquer en temps voulu. Si on lit entre les lignes, on comprend que la délocalisation du RC Lens pendant les travaux du stade Bollaert, pour lesquels la Région est aux commandes, est immanquablement venue sur le tapis, même si ce n’était pas le sujet du jour. Les élus valenciennois ont fermement fait valoir que la priorité était d’abord de sauver VA. En cas de réussite, la porte pourrait ensuite s’ouvrir pour accueillir le Racing, toujours dans cet esprit de « solidarité régionale », sans doute pour six ou sept matchs, dans le cadre d’un effort partagé.

lien permanent

RCL AU SDH : "VA NE NOUS LAISSERA PAS TOMBER. ON LES A AIDES PAR LE PASSE "  posté le lundi 26 mai 2014 22:28

Blog de vafcanungesser :TOUTE L'ACTUALITE DU STADE DU HAINAUT !, RCL AU SDH : 'VA NE NOUS LAISSERA PAS TOMBER. ON LES A AIDES PAR LE PASSE '


« Nous apportons une réponse politique au RC Lens. » Ce lundi matin, en marge d’une pose de première pierre d’école à Lens, le président du conseil régional, Daniel Percheron, a indiqué avoir eu l’accord des collectivités concernées pour accueillir au Stadium-Nord et à Valenciennes les matchs du Racing-club de Lens, privé de Bollaert la saison prochaine en raison des travaux pour l’Euro 2016. Si le stade du Hainaut demeure une destination visée par Gervais Martel, le président du club exclut l’hypothèse du Stadium-Nord. Il lui préfère toujours le stade Pierre-Mauroy à Villeneuve-d’Ascq et le Stade de France pour disputer une demi-douzaine de matchs. Alors que le flou persiste, que le bras de fer continue entre les différents protagonistes, entretien avec Gervais Martel joint ce lundi midi.

– Quelle est votre réaction après la proposition défendue par Daniel Percheron de disputer une partie de la saison au Stadium-Nord à Villeneuve-d’Ascq, « la voie de la sagesse », dixit le président de Région ?

– Gervais MARTEL : « Je suis très étonné. C’est totalement inadapté. Avec une capacité de 18 000 places, si on enlève 2 000 pour les supporters de l’équipe visiteuse et 2 000 d’ayant droit, pensez-vous vraiment qu’on puisse jouer avec une jauge à 14 000 ? On est Lens, on n’a pas la grosse tête mais nous avons le meilleur public de France. On a accueilli 40 000 spectateurs lors des trois derniers matchs. Il faut respecter nos supporteurs. »

– Dans l’idéal, quel est le dispositif que vous favorisez à ce jour ?

« L’idée est de jouer pas plus d’une douzaine de matchs au stade du Hainaut pour éviter que Valenciennes soit perturbé pendant dix-neuf journées. Les élus semblent OK. On est confiants même si on entend les contraintes que ça pose. VA ne va pas nous laisser tomber, on a déjà su les aider par le passé. Nous avons fait des demandes pour disputer deux ou trois rencontres au Stade de France, là aussi les retours sont positifs. Et on espère toujours le Grand Stade pour quatre ou cinq matchs. J’espère que ça va évoluer dans les prochains jours. »

– Il y a urgence ?

« Oui, le calendrier va sortir à la fin de la semaine (le 30 mai) et on est complètement à la rue par rapport aux éléments qu’on peut apporter à la Ligue. »

– Peut-on parler de situation d’impasse ?

« Non, on en a vu d’autres. Je suis serein ; ça va se décanter dans le bon sens. L’ensemble des politiques est d’accord pour nous aider, il faut maintenant que les gens passent à l’acte. »

Source : La Voix du Nord

lien permanent
|

ouvrir la barre
fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à vafcanungesser

Vous devez être connecté pour ajouter vafcanungesser à vos amis

 
Créer un blog